Soutenance de Cécile Tchoumo

© http://www.slateafrique.com/sites/default/files/2011-10-20_1450/epicerie.jpg

Cécile Tchoumo soutiendra sa thèse
le 14 décembre 2021, à 14h
en salle J144, site de Gennevilliers, CY Cergy Paris Université.

Titre de la thèse

Immigration camerounaise en France : le cas de la région parisienne (1980-2020)

Directeur de thèse

Éric Vial, professeur à CY Cergy Paris Université

Résumé de la thèse

De tout temps, les phénomènes migratoires ont existé. L’homme, pour diverses raisons s’est toujours déplacé d’un endroit à un autre pour y vivre soit temporairement ou de manière permanente et, sa présence dans son nouveau milieu n’est jamais sans conséquences sur les populations hôtes. Si ces phénomènes migratoires ont toujours suscité l’intérêt de nombreux chercheurs qui y ont consacré moult études, force est de constater que jusqu’à un passé récent, ces études au-delà de leurs diversités avaient un point de vue commun à savoir l’immigration des Africains en Occident. Notre travail est donc une contribution à l’étude du phénomène migratoire dans la mesure où son analyse et sa compréhension nous ont conduites à porter notre attention sur la communauté camerounaise en France. C’est dans le but d’évaluer l’importance de cette présence, qu’une analyse de la gestion des Camerounais par les autorités françaises a été initiée. Il y ressort qu’au Cameroun, la médiocrité de l’environnement politique, économique et social a exacerbé l’exode des Camerounais lequel, à son tour a aggravé les lacunes institutionnelles et provoqué la faillite de l’État. Pendant ce temps l’attrait des salaires plus élèves, des meilleures perspectives de carrière et les formations offertes par la France, ont accéléré le départ de plusieurs Camerounais qui réussissent à s’intégrer dans l’économie de ce pays. Ces résultats permettront de sensibiliser les gouvernements français et camerounais sur les incidences de l’immigration camerounaise en France. Par ailleurs ils pourront susciter des actions constructives permettant de garantir la bonne gestion du phénomène migratoire qui, devrait non seulement assurer le respect des droits des étrangers, mais aussi s’assurer que ceux-ci se soumettent à leurs obligations.

Résumé de la thèse en anglais

Migratory phenomena are a historical fact. Man for caribous recasons has moved from place to place, and has greatly impacted on the local inhhabitant, the economic and socio-cultural environment everywhere he seltle. If these migratory phenomena had always aroused the interests of multiple researchers who have consecrated countless studies, it is worthy to note that in the recent past, these studies beyond their diversity had one thing in common notably the immigration destination of migrants of different types (clandestine, regular, blacks and whites) live there. Our work is thus a contribution to the study of the phenomenon of immigration in the case where it analysis and understanding have led us to focus our attention on the Cameroonian Diaspora in France. It is in the objective of analyzing the importance of this presence that an analysis of the handling of Cameroonian by French authorities has been initiated. It emerges that in Cameroon the mediocrity of political, economic and social environment has exacerbated the exodus of Cameroonians of which in its turn, has aggravated the institutional shortcomings and provoked the brankruptcy of the State. During this time the attractiveness of higher salaries, better career prospects offered by France and its appropriate training have accelerated the departure of several Cameroonians who succeed to integrate into the economy of this country. These results will help to raise the awareness of Governments of France and Cameroon on the implications of the cameroonians immigration in France. They will also be able to generate constructive actions to ensure the good management of the migration phenomenon, which should not only ensure the respect of the rights of foreigners, but also to ensure that they comply with their obligations.

Composition du jury
  • Michel Fabreguet, professeur, Institut d’Études Politiques de Strasbourg 
  • Jean-Claude Lescure, professeur, CY Cergy Paris Université 
  • Natacha Lillo, maîtresse de conférences, HDR, université de Paris, rapporteure
  • Jenny Raflik, professeure, université de Nantes, rapporteure
  • Éric Vial, professeur, CY Cergy Paris Université, directeur de thèse

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search