Carte postale / Villa Hispanica

Ci-dessous, une photo prise pendant l’école d’été doctorale “Arts visuels des mondes ibériques et ibéro-américains : regards croisés”, qui a eu lieu du 5 au 10 juillet 2021 à la Villa Hispanica, à Cogny.

Y figurent Julie Amiot-Guillouet – professeur à CY Cergy Paris Université et codirectrice d’Héritages – avec toutes ses doctorantes, et Philippe Merlo, leur hôte et professeur hispaniste à l’université de Lumière Lyon II. 

De gauche à droite : Eva-Rosa Ferrand-Verdejo, Elcira Leyva Quintero, Julie Amiot-Guillouet, Camille Lecuyer, Camila Melo, Philippe Merlo-Morat. 

L’écriture labyrinthique comme espace d’échanges culturels et spirituels dans la littérature tunisienne d’expression française

Le cas du roman Phantasia, d’Abdelwahab Meddeb

Article rédigé par Nouranne Fahim, doctorante de l’UMR 9022 Héritages

Résumé. — L’écriture labyrinthique signifie une sortie hors de soi, au risque de se perdre complètement. Le labyrinthe assume l’incapacité à garder en mémoire et à mettre en discours la continuité des lignes. Toute limite n’est qu’une porte dissimulant un autre aspect. Cette écriture constitue un espace de représentation à la hauteur de l’existence complexe que Meddeb tente de décrire dans Phantasia, roman rédigé en 1986 illustrant le chevauchement entre un voyage réel et un voyage imaginaire pastichés d’Ibn Arabi et de Dante. Abdelwahab Meddeb y tente de représenter ce qui n’est pas représentable ou absent de la réalité objective. Il y met en évidence la frontière confuse entre le concevable et l’inconcevable, entre le visible et l’invisible. Dans Phantasia, la discontinuité est intégrée en tant que principe et élément constitutif. Ce roman, considéré comme une Babel des cultures, représente une pensée en mouvement car Meddeb erre entre les croyances, les civilisations et les langues. Cet article cherche à mettre en évidence les causes de l’écriture fragmentaire chez Abdelwahab Meddeb,ainsi que la façon dont il présente cette écriture dans Phantasia.

Mots Clés.— labyrinthe, syncrétisme, spiritualité, cultures, emprunts, mystique

Continuer la lecture de « L’écriture labyrinthique comme espace d’échanges culturels et spirituels dans la littérature tunisienne d’expression française »

Congrès de l’APELA – Activismes et esthétiques queer dans les littératures africaines

Intervention de Nicola Lo Calzo, doctorant d’Héritages et du LaRA (ENSAPC)

Titre de l’intervention : Nicola lo Calzo (CY Cergy Paris Université/ENSAPC) et Regis Samba KounziMasculinité et corps queer dans l’oeuvre photographique de Regis Samba Kounzi 

Depuis une vingtaine d’années, on constate une visibilité grandissante des représentations des sexualités et plus généralement des identités non hétéronormées dans les littératures africaines, ainsi que dans les arts et le cinéma d’Afrique. L’inscription d’un désir homosexuel dans l’histoire littéraire africaine précède toutefois largement les productions contemporaines, comme en atteste la monographie de Chantal Zabus Out in Africa. Same Sex Desire in Sub-Saharan Literatures and Cultures (2013). Dans un contexte où l’homophobie grandissant dans certains pays africains se traduit par une répression pénale exacerbée, tandis que d’autres au contraire abolissent des lois discriminatoires, il n’est pas surprenant que la thématique produise un corpus à la fois esthétique et activiste, partant de deux perspectives différentes pour approcher les conflits mentionnés. Avec les récents projets collectifs de témoignage tels que Stories of Our Lives. Queer Narratives from Kenya (2015) ou encore She called Me Women. Nigeria’s Queer Women Speak (2018), le concept de queer d’origine politique aux États-Unis, fait de plus en plus son entrée dans le vocabulaire activiste en Afrique.

Continuer la lecture de « Congrès de l’APELA – Activismes et esthétiques queer dans les littératures africaines »

Carnet des doctorants d’Héritages

Ce carnet est un espace d’échange, de publication et de valorisation des activités du laboratoire des doctorants de l’unité mixte de recherche (UMR) 9022 – Héritages : Culture/s, Patrimoine/s, Création/s, structure interdisciplinaire portée par CY Cergy Paris Université, le CNRS et le ministère de la Culture. Un espace d’échange pour nous, doctorants et jeunes chercheurs, car nous y diffuserons des informations sur les événements scientifiques et culturels de notre laboratoire, présenterons nos travaux et ceux de nos collègues via des entretiens et partagerons des ressources utiles dans une démarche d’accompagnement professionnalisant. Un espace de valorisation également, car nous y publierons des articles, des recensions, ainsi que les résultats de nos rencontres scientifiques.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search