Appel à communications – Une belle peinture ? Canon(s) esthétique(s) et production picturale dans les territoires de la Couronne d’Espagne (XVIe -XIXe siècle)

Diego Velázquez, “Les Ménines”, 1656, Musée du Prado, Madrid.

Journées d’études coorganisées par Cécile Vincent-Cassy (professeure à CY Cergy Paris Université et codirectrice d’Héritages) et Iris Romagné (assistante de conservation au musée du Louvre et doctorante à Héritages)

Une belle peinture ?
Canon(s) esthétique(s) et production picturale
dans les territoires de la Couronne d’Espagne (XVIe-XIXe siècle)

Du 9 au 11 décembre 2024
Maison du patrimoine et de la photographie, Charenton (9 décembre) ;
Institut national d’histoire de l’art, Paris, salle Vasari (10 décembre) ;
Centre Dominique-Vivant Denon, Paris (11 décembre)

Délai au 30 avril 2024

Comité d’organisation :
  • RACCAH Clémence (INHA)
  • ROMAGNÉ Iris (CY Université et musée du Louvre)
  • VINCENT- CASSY Cécile (CY Cergy Paris Université)

Ces journées d’études sont consacrées à la question du Beau dans la peinture produite dans les territoires de la Couronne d’Espagne (Espagne actuelle, mais également Sicile, Naples, Milan, Pays-Bas du Sud, Artois, Franche-Comté, ainsi que les territoires américains et philippins) du XVIe siècle au début du XIXe siècle. Elles visent à interroger à la fois la manière dont s’est forgé un idéal dans la peinture produite dans ces territoires, souvent associée dans l’historiographie à un canon “réaliste” ou “naturaliste”, avec toutes les problématiques que ces termes impliquent, et la manière dont ce canon a été perçu et reçu, voire adapté, transformé aux différentes périodes.

Qu’est-ce qui était considéré comme beau dans la peinture des territoires sous domination espagnole pendant les temps modernes ? Quel était l’idéal esthétique du peintre et du spectateur ? Le Beau était-il vraiment le premier objectif des peintres ? Qu’en est-il en particulier du XVIIIe siècle, après le changement dynastique, et l’arrivée à la Cour d’artistes venus de France et d’Italie ? Et pour le XVIe siècle ?

Cette manifestation est consacrée aux jeunes chercheurs, et plus précisément aux doctorants et postdoctorants. Ces chercheurs français pourront entrer en dialogue avec des doctorants étrangers, en particulier espagnols, qui sont bien sûr également attendus : leur présence permettra d’apprécier s’il y a des écarts dans leurs approches, notamment en raison des traditions historiographiques sur lesquelles elles s’appuient.

Les propositions de communication (maximum 200 mots, complétés d’une brève présentation biobibliographique) sont à transmettre avant le 30 avril 2024 à clemence.raccah[at]inha.frIris.Romagne[at]louvre.fr et cecile.vincent-cassy[at]cyu.fr.
Les frais de voyage et de séjour (3 nuits) seront pris en charge par l’organisation de la rencontre.



Citer ce billet
Solène Hazouard (2024, 23 février). Appel à communications – Une belle peinture ? Canon(s) esthétique(s) et production picturale dans les territoires de la Couronne d’Espagne (XVIe -XIXe siècle). Carnet des doctorants d’Héritages. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vw9q

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search