Cafés d’écriture d’Héritages : “Dire les discriminations”

© Image par StartupStockPhotos de Pixabay

Ateliers organisés par Hélène Bernier Farella, maître de conférences à CY Cergy Paris Université et chargée de mission “Accueil et parité” d’Héritages

Cafés d’écriture

“Dire les discriminations”

Premier café d’écriture : 

le mercredi 23 février 2022, de 12h00 à 12h45
en salle Ananzie (Chênes 2) ou par Zoom : 
https://zoom.us/j/93786640457?pwd=Tm56b2hmaWd6NEJPYWRpYTVLdE50dz09 

Deuxième café d’écriture : 

le vendredi 25 mars 2022, de 12h00 à 12h45
par Zoom :
https://zoom.us/j/93523542586?pwd=V25tb3RHVkMwZ0I0bGt0NTJNY0xUUT09

Ce café d’écriture s’adresse à tous.tes les chercheur.es et doctorant.es d’Héritages.

Bien rares sont celles et ceux qui n’ont jamais fait l’expérience directe du stéréotype sexiste, qui peut surgir comme un réflexe de pensée, parfois bien installé à force d’être entériné, proféré souvent sous couvert d’humour. D’autres en ont fait une expérience plus amère, quand le sexisme se mue en exercice de domination, en pression, voire en auto-discrimination limitante. Notre cadre universitaire n’est pas à l’abri, loin de là, de ces situations et l’équité rationnelle qui guide nos enseignements et notre recherche disparaît comme ailleurs devant la force de ces automatismes hérités.

Mettre en mots ces discriminations apparemment banales ou plus manifestement terribles, que ce soit par le récit de soi ou la mise en fiction d’une réalité vécue, est un moyen de les sortir de la zone d’habitude floue dans laquelle on les laisse avoir lieu. Mettre en mots permet aussi le partage, libérateur et créateur. 

Dans le cadre de la mission parité du laboratoire Héritages, je vous propose ainsi un café d’écriture, ouvert aux femmes comme aux hommes, où se retrouver pendant un temps assez bref pour écrire ensemble, virtuellement par Zoom ou en présence. Les récits, rédigés dans un court format de préférence, peuvent être fictionnalisés, gardés pour soi, livrés anonymement ou au contraire circonstanciés et signés selon le désir de chacune et de chacun. Ils peuvent être lus, les uns par les autres, lors du café suivant, mis en recueil, ou laissés là. Si le processus vous gagne, nous pourrons aussi dans un second temps transformer ces récits, les mettre en images, en vers, en mouvements, dans un atelier de création.

Les mots partagés attrapent mieux la lumière, alors n’hésitez pas à venir en faire l’expérience…

Pour tout renseignement : helene_bernier[at]hotmail.com



Citer ce billet
Solène Hazouard (2022, 21 février). Cafés d’écriture d’Héritages : “Dire les discriminations” Carnet des doctorants d’Héritages. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nuig

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search