Soutenance d’Honoré Tchatchouang

Exposition de biens coutumiers lors des funérailles d’une reine-mère à la chefferie Bamendjinda, octobre 2020 – © Photo : Clément Wandji.

Honoré Tchatchouang soutiendra sa thèse
le jeudi 9 juin 2022, à 14h
dans la salle Champollion
de l’Institut National du Patrimoine à Paris

Titre de la thèse

La question des « objets vivants » et leur conservation dans le contexte des chefferies de l’Ouest du Cameroun

Doctorat par le projet au sein de l’EUR Humanités, Créations et Patrimoine

Directeur de thèse

Claude Coste

Continuer la lecture de « Soutenance d’Honoré Tchatchouang »

Focus sur Juliette Passilly

Juliette, tu es doctorante en cotutelle avec l’université du Québec à Montréal et CY. Peux-tu nous parler de ton parcours ?

D’une formation initiale en pratiques des arts, je me suis ensuite réorientée vers la théorie des arts et l’histoire de l’art. Je me suis rapidement intéressée à la perception des objets, ses phénomènes et ses effets, ainsi qu’aux stratégies de création, diffusion et valorisation, tant dans les créations artistiques que dans la création de patrimoine. Mon lien avec le Canada a émergé grâce à mon travail de master à l’université de Tours, portant sur la reconversion des églises et le rapprochement avec la littérature québécoise, notamment les incontournables travaux de Luc Noppen et Lucie K. Morisset sur le sujet. En y interrogeant les méthodes actuelles de réhabilitation de ce patrimoine, ce travail m’a permis une première approche comparative des politiques publiques culturelles et patrimoniales. À la suite de l’échange universitaire en maîtrise de muséologie à l’université du Québec à Montréal lors de la dernière année de master, la poursuite de ce programme dans le cadre du doctorat en muséologie, patrimoine et médiation m’ouvrait la voie pour approfondir mes recherches de mémoire, non plus sur la réhabilitation à échelle d’un bâtiment, mais sur la requalification territoriale.

Continuer la lecture de « Focus sur Juliette Passilly »

L’ethnologie va vous surprendre !

Rencontre-projection avec Nicola Lo Calzo, doctorant d’Héritages et du LaRA (ENSAPC)

“Photographier l’invisible : Tchamba vodun”, par Nicola Lo Calzo
Samedi 9 avril 2022, de 18h30 à 19h
Voir le replay

Nicola Lo Calzo était invité par le musée du quai Branly-Jacques Chirac pour une rencontre-projection autour de son œuvre TCHAMBA, dans le cadre de la cinquième édition de “L’ethnologie va vous surprendre !“, intitulée “L’invisible”, du 9 au 10 avril 2022.

Continuer la lecture de « L’ethnologie va vous surprendre ! »

KAZAL – Narrating Haitian Memories

Exposition organisée par Nicola Lo Calzo, doctorant d’Héritages et du LaRA (ENSAPC)

KAZAL – Narrating Haitian Memories
Du 27 mai au 1er juillet 2022

Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche, 12h-18h (entrée libre)
Framer Framed – Amsterdam

Commissaire : Nicola Lo Calzo

Artistes :
Kolektif 2 Dimansyon : Edine Célestin, Fabienne Douce, Reginald Louissaint Jr, Mackenson Saint Felix, Moïse Pierre, Georges H. Rouzier et Tessa Mars

En savoir plus : https://framerframed.nl/exposities/expositie-kazal-narrating-haitian-memories/

Continuer la lecture de « KAZAL – Narrating Haitian Memories »

Fragments Atlantiques

Famille Hoindeh sur la plage de Hewé, lors d’une cérémonie privée de l’esprit Dan. Grand-Popo, Bénin, 2011. Série Agouda – KAM © Nicola Lo Calzo.

Participation de Nicola Lo Calzo, doctorant d’Héritages et du LaRA (ENSAPC)

Fragments Atlantiques
Du 12 mai au 12 juillet 2022
Galerie Dominique Fiat – Paris

En savoir plus : https://www.dominiquefiat.com/

La galerie Dominique Fiat présente l’exposition “Fragments Atlantiques”, qui rassemble une sélection de tirages de Nicola Lo Calzo issus du projet KAM, notamment les séries Tchamba, Agouda, Regla, Obia et Binidittu.

Marronnage – L’art de briser ses chaînes

© Photo Jean Hurault, 1970 / Détail Tembé Antoine Lamoraille. Coll. Mama Bobi.

Participation de Nicola Lo Calzo, doctorant d’Héritages et du LaRA (ENSAPC)

Exposition Marronnage – L’art de briser ses chaînes
Du 12 mai au 24 septembre 2022

Maison de l’Amérique latine – Paris

Objets et photographies issus des collections du musée du quai Branly – Jacques Chirac ; Art (tembe), peinture et photographie contemporaines, textiles. Iconographie.

Commissaires : Geneviève Wiels et Thomas Mouzard

En savoir plus : https://www.mal217.org/fr/expositions/marronnage

Continuer la lecture de « Marronnage – L’art de briser ses chaînes »

Corps silenciés et nouveaux discours : l’esthétique forensique dans le travail de Zahara Gómez Lucini sur les disparitions forcées au Mexique

“Paisajes”, Tesoros, (2016 – en curso) © Zahara Gómez Lucini.

Intervention de Camila Melo, doctorante d’Héritages

Podcast d’une intervention sur l’esthétique médico-légale au Mexique. Dans un contexte de médiatisation extrême de la violence des trafiquants de drogue, un nouveau type d’art lié aux meurtres et aux disparitions a émergé.

Écouter l’intervention

Continuer la lecture de « Corps silenciés et nouveaux discours : l’esthétique forensique dans le travail de Zahara Gómez Lucini sur les disparitions forcées au Mexique »

Focus sur Jean-Paul Lawson

Jean-Paul, tu es doctorant de l’axe 1 d’Héritages, peux-tu nous parler de ton parcours ?

Originaire du Bénin en Afrique de l’Ouest, j’ai obtenu une licence professionnelle en Archivistique avant de m’expatrier en Égypte où j’ai décroché un Master en Gestion du Patrimoine Culturel. Fils d’enseignants, j’ai depuis mon plus jeune âge toujours exprimé ce vœu de transmettre le savoir. Enseigner est devenu une évidence lorsque j’ai commencé à donner des formations sur l’usage des outils numériques auprès des étudiants fréquentant les campus numériques de l’Agence Universitaire de la Francophonie au Bénin et en Égypte. Les retours des étudiants m’ont poussé à continuer dans cette quête : me former pour devenir enseignant à l’université. En terminant un second master européen en Histoire des Techniques et Patrimoine Industriel à la Sorbonne, et ayant déjà mon projet de thèse, j’ai contacté Cécile Doustaly qui, depuis octobre 2020, encadre mes travaux de recherche en Études Patrimoniales à CY Cergy Paris Université.

Continuer la lecture de « Focus sur Jean-Paul Lawson »

La tierra al revés

Contribution de Camila Melo, doctorante d’Héritages, au catalogue de l’exposition “La tierra al revés” du musée Jumex

La “tierra al revés” est un projet d’art contemporain conduit par le musée Jumex de Mexico pour le festival Páayt’aan d’Izamal. Cinq artistes, en collaboration avec des professionnels de l’écriture et de la musique, ainsi que des membres de la communauté d’Izamal, ont été invités à participer à ce projet sur la ville, à partir du lien qu’ils entretiennent avec elle : qu’ils l’aient découverte pour la première fois, qu’ils y aient déjà travaillé ou qu’ils y vivent.

L’article de Camila Melo, intitulé “Festival Páayt’aan – La Cita. Voces del mundo”, est consultable en version espagnole de la page 8 à la page 11 du livret, et en version anglaise de la page 32 à la page 35.

Nous remercions chaleureusement le commissaire du musée de nous avoir donné son accord pour publier ce catalogue.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search